Pleurs de bébé : Deux informations utiles à avoir

Comportement naturel, les pleurs du bébé représentent le seul canal par lequel celui-ci exprime un inconfort ou un problème. Selon plusieurs études, les bébés ont généralement l’habitude de pleurer de façon naturelle entre 1 et 3 mois à raison de deux à trois fois par jour. Après ces quelques mois, votre trésor commencera à pleurer pour différentes raisons spécifiques. Pour de nombreux pédiatres, ces causes sont généralement liées à sa santé ou à un besoin particulier. Pour redonner le sourire à votre bébé, il existe quelques gestes simples et efficaces à mettre en œuvre. Découvrez dans cet article les causes des pleurs de bébé et les gestes pour l’apaiser.

Pleurs de bébé : quelles en sont les causes ?

En tant que parent, il est important d’arriver à détecter la source des pleurs de votre bébé afin de lui apporter les soins nécessaires pour le calmer. À la suite de plusieurs observations, il ressort que les causes des larmoiements peuvent être entre autres* :

  • les problèmes intestinaux : les bébés souffrent le plus souvent de coliques dont les causes sont multiples ;
  • le manque de sommeil : entre 0 et 3 mois, le bébé a besoin de 16 à 20 h de sommeil et de 12 à 15 h entre trois et six ;
  • la faim ou la soif : dans la majorité des cas, elles sont la première cause des pleurs ;
  • la chaleur : une chambre dont la température excède 20 ° crée un inconfort au bébé ;
  • le besoin d’affection : certains enfants ont envie d’être portés, d’autres par contre veulent attirer l’attention ;
  • l’envie de changer de couche : en raison de l’inconfort créé par les selles ou l’urine, bébé peut se mettre à pleurer.

Pleurs de bébé : comment calmer votre petit ange ?

Quelle que soit la difficulté que traverse son bout de chou, il existe de petites actions qui permettront de le calmer. Cependant, il est important de savoir qu’il n’existe pas de solutions toutes faites et prêtes à être appliquées. Tout dépend de chaque enfant et de ses besoins en ce moment précis. Ainsi, si votre bébé pleure, vous pouvez :

  • le prendre dans les bras : dès que l’enfant est en contact avec sa mère ou son père, il se sent protégé et en sécurité, ce qui permet de le calmer ;
  • lui faire prendre un bain : le fait de rafraichir votre bébé est un instant de loisir et de détente ;
  • contrôler la température de sa chambre : pour un confort optimal, il est recommandé qu’elle soit entre 18 et 20 degrés ;
  • le distraire avec un objet : pour calmer bébé, vous pouvez l’amuser avec un doudou, ou un jouet qu’il aime. De plus, vous pouvez lui acheter une berceuse qui est un excellent moyen pour l’apaiser.

Pour obtenir des conseils utiles et efficaces de la part de professionnels permettant de prendre soin de votre petit ange vous pouvez en parler au pédiatre ou au médecin traitant de votre enfant.

Faire garder son enfant et se reposer

Si vous avez des difficultés à supporter les pleurs de votre enfant, il est peut-être temps de vous reposer. À quand remonte la dernière fois que vous avez pris un moment rien que pour vous ? Faire garder son enfant permet de faire un break, le temps de souffler un peu. Souvent, un(e) proche parent ou un(e) ami(e) deviendra la nounou officielle de votre enfant et vous retrouverez alors des moments de sérénité et quelques loisirs. Avec un peu de repos et de temps pour vous, les pleurs de votre enfant vous sembleront probablement plus faciles à supporter. Vos réponses face aux angoisses de vos enfants seront sûrement plus pertinentes et vous ferez plus facilement preuve de bienveillance. Si vous n’avez pas dans votre famille ou votre entourage un proche susceptible de garder vos enfants, même de façon occasionnelle, alors vous pouvez faire appel aux services d’un site de babysitting. Après quelques entretiens et autant de rencontre entre le ou la futur(e) baby sitter et votre enfant, vous finirez toujours par trouver la bonne personne pour s’occuper d’eux et vous offrir un peu de temps libre.

*Source : Pourquoi bébé pleure-t-il le soir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *